blog Screenshot 2024 06 10 091509
Weekly
08.06.2024

La pomme d'Apple

3 min.

Comment ne pas parler de la hausse exceptionnelle des marchés de ce mercredi? Une hausse de 5 écarts-types pour les amateurs de statistiques ou un cygne noir pour les fan de Taleb (j’en fais partie) ou “Impossible, ça ne peut que baisser” pour les investisseurs qui n’aime pas écouter la musique des marchés. Force est de constater que des hausses extrêmes se produisent de plus en plus fréquemment depuis le mois de mars. En outre, cette semaine, la BCE a baissé ses taux pour la première fois depuis 2016 (souvenir, souvenir… un taux qui passait de 0.05% à 0%) Sommes-nous entrés dans un nouveau paradigme? Et comment s’y adapter, même si on se trompe dans notre essai de réponse.

Dans le livre Anatomy of a Bubble, Charles Kindleberger expliquait en 1973 qu’il faut deux éléments pour créer une bulle financière: un déplacement de l’attention vers une nouvelle technologie (l’IA?) et une création monétaire (première baisse des taux?). Ça peut paraître complètement délirant, mais il y a un élément supplémentaire aujourd'hui. La suite…

Nvidia, qui a croqué cette semaine la pomme à Apple (rien à avoir avec Adam et Eve, je pense), serait le meilleur pari sur l’IA. Exactement comme les vendeurs de pioches pendant la ruée vers l’or. Chaque entreprise essaie de s'améliorer en utilisant l’IA et pendant ce temps, Nvidia leur vend son matériel. Mais ce n’est pas tout. Les gestionnaires “mainstream” ayant du mal à créer une performance à deux chiffres pour leurs clients, se sentent obligés d’avoir une exposition à Nvidia. Et oui. Et qu’en est-il de la valorisation du vendeur de pioches des temps modernes?

Les analystes, moi je n’en sais rien, pensent que Nvidia dégagera 100 Mds$ de bénéfice net en 2027, ce qui valorise la société 30 fois ses profits à trois ans. C’est peut-être un détail pour vous, mais on a vu largement pire en 1990 au Japon ou en 1999.

Conclusion: on pourrait rentrer dans une phase euphorique dans les mois qui viennent. Et bien sûr, j’utilise le conditionnel. Mais le plus important. Que faire?

Voici une idée simple, même s’il y en a plusieurs développées et testées en réel pendant les cours avancés. Vendre de la volatilité à un jour avant un événement important fonctionne très bien. L’occasion de vous parler de la publication du chiffre de l’emploi ce vendredi. Un tempête dans un verre d’eau alors que le prix des options étaient extrêmement élevé quelques heures avant. Une belle journée donc pour les vendeurs d’options à un jour


Lire aussi

  • 2024 07 07 084543
    Weekly
    06.07.2024

    VIX et les fêtes

    Si vous voulez briller en soirée et vous montrer optimiste, vous pouvez parler de l’élargissement de la base de progression des actions. Si NVIDIA, qui s’est pris une châtaigne en reculant de 16% du plus…
    En savoir plus
  • Image
    Weekly
    29.06.2024

    Zen & vente d'options

    Cette semaine, j’ai lu différents carnets de voyage d’Alexandra David Néel. Une grande aventurière à qui on doit l’arrivée du bouddhisme en Europe après avoir séjourné illégalement au Tibet dans la cité interdite. Elle était…
    En savoir plus
  • Triple witching
    Weekly
    22.06.2024

    Hapiness & triple witchingday

    Cette semaine, nous allons évoquer un bref essai sur le bonheur. Si ce sujet ne vous intéresse pas et que vous préférez les stratégies d’options et les sorcières, vous pouvez aller au dernier point. Mais…
    En savoir plus